photography of man raising both hands

De salarié à freelance

Hello à toi qui lis cet article !
Être salarié c’est bien, être freelance c’est mieux.. vraiment ? Allé, on va voir ensemble ce que ça fait de passer de salarié à freelance !

Toi aussi tu rêves de bosser uniquement pour toi ? De te lever à l’heure que tu veux, de bosser d’où tu veux ? Mais expliquer ça à ton patron c’est pas évident. Alors tu envisages de te mettre à ton compte. Et je te comprends totalement ! Je suis moi-même passé freelance. Et oui, tout comme toi, j’en avais marre des contraintes du salariat. Mais est-ce que c’était un bon choix ?

laptop on bed near the balcony
Être freelance c’est la vie de rêve.

Avantages & Inconvénients

Tout d’abord reprenons les bases. Être freelance c’est quoi ?
Petite définition : Qui est indépendant dans sa profession et n’a pas de contrat de longue durée avec un employeur particulier.

En gros, il s’agit d’un travailleur indépendant qui travaille pour une ou plusieurs personnes (physiques ou morales). L’idée du freelance c’est d’être autonome. Et simultanément entrepreneur, propriétaire et employé. Le freelance est maître de ses décisions concernant son travail mais doit toutefois s’adapter aux demandes de sa clientèle.

Les avantages

Commençons parce rêver, par voir les choses en grand. J’ai regroupé ici l’ensemble des grands axes. Je les considère comme de vrais avantages du passage de salarié à freelance. Je te laisse poursuivre 😉.

La Liberté

man wearing grey shirt standing on elevated surface
Être libre

Le premier avantage est la liberté de travailler lorsque tu le souhaites. Même si dans la réalité, vu que tu as des factures à payer (loyer, électricité, carburant, abonnements divers, mutuelle, etc), il vaut mieux avoir un revenu régulier.

Il existe aussi une liberté géographique. La ville dans laquelle tu es ne te convient pas ? Tu veux changer et voyager ? Alors fonces ! Rien ne t’oblige à te cantonner à une zone géographique. Après tout, tu es à ton compte. C’est toi qui décide où bosser et pour qui.

Les Finances

pexels-photo-3483098.jpeg
Gagner beaucoup d’argent.

Le second avantage selon moi, c’est l’aspect financier. Évidemment, tous les freelances ne facturent pas le même prix à leurs clients. Ça dépend du métier, de la région, de la demande, de l’expérience, et de tout un tas d’autres critères. En revanche, contrairement à un salaire d’employé, il y a « moins » de charges. Il n’y a pas les « charges patronales » + les « charges salariales ».

Attention, je pars ici du principe que tu es sous le modèle de la micro-entreprise. Dans le cas d’une société (EURL, SASU, EI, etc), les choses sont différentes.

Du coup, sauf si tu facture au SMIC horaire, tu devrais normalement avoir un peu (ou beaucoup) plus d’argent qu’en salarié.

Les Opportunités

Même si être opportuniste est assez mal vu, il est quand même plus facile de profiter des opportunités quand on est à son compte. Et oui, tu es libre de bosser pour qui tu veux (du moment qu’il accepte évidemment). Donc, si en janvier tu veux bosser pour le client A, et en février pour le client B, rien ne te l’interdit (sauf clause de non-concurrence, bien-sûr 🙄).

architecture black and white challenge chance
Avoir plein d’opportunités.

Les Congés

yellow die cast miniature van on brown sand
Poser plein de congés.

Ah les congés, parlons-en ! Bon déjà, il faut bien comprendre que ce n’est pas comme quand on est salarié. Les congés, certes tu les poses quand tu veux, mais ce ne sont pas des congés, mais des jours « non-facturés ». Du coup, tu n’es pas payé pour être en vacances. Enfin, sauf si tu as des revenus passifs, ou des clients qui te paient des abonnements. Exemple : si tu loues ton serveur à tes clients, tu gagnes quand même des sous même si tu ne travaille pas.
En revanche, sauf en cas de désaccord avec ton client, tu es techniquement en mesure de poser tes congés quand tu veux. Donc tu peux très bien bosser 3 jours par semaine. Tu peux aussi choisir de ne bosser qu’une semaine sur deux… Enfin tu as à compris, libre à ton imagination de définir ton emploi du temps !


On est d’accord, qu’à ce moment de l’article, tu rêves de passer de salarié à freelance, hein ? Mais attends encore un peu, lis la suite, ça pourrait t’être utile !

Les inconvénients

Tu sais ce que c’est, il ne peut pas y avoir d’avantages sans inconvénients. Alors parlons-en !

La Solitude

L’un des pire inconvénients selon moi c’est bien celui-ci. La solitude se fait vite ressentir. Et c’est parce que cette solitude est présente, que tous les autres « inconvénients » apparaissent. Mais cette solitude, quelque part, tu la choisis en passant freelance. C’est aussi ça qu’on recherche. Être autonome, indépendant, c’est aussi être seul. Même si ce n’est pas toujours vraiment le cas. Je te laisse lire mon article sur être développeur, c’est quoi ? il y a un sujet sur la solitude et la communauté.

man in black shirt and gray denim pants sitting on gray padded bench
Être seul, tout le temps. Et ne rien faire.

En revanche attention ! La solitude amène souvent à la procrastination ! Et là ça devient vraiment dangereux ! Il est plus facile de se laisser distraire quand on travaille seul. Pour cela, je te conseille de couper les notifications, et les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, TikTok, Messenger) pour éviter toute distraction !

La Paperasse

pile of folders
Gérer la paperasse.

Aïe. On arrive dans la partie que je déteste complètement ! La paperasse ! Et oui, si tu es à ton compte, c’est à toi de faire les factures, les déclarations à l’URSSAF, aux impôts, etc. Alors, en micro-entreprise, il n’y a pas énormément de choses à faire. Mais il faut les faire quand même. Et si tu repousse au lendemain, tu vas vite être submergé par la masse de conneries à gérer. Tu vas passer des heures au téléphone avec l’URSSAF pour avoir tes attestations, avec les impôts pour déclarer ta TVA correctement… Que des galères… mais il faut le faire. Pas le choix.

Les Compétences

Un peu dans le même principe que la paperasse. Pour le coup, être indépendant c’est aussi être un couteau Suisse. Tu dois savoir tout faire. Que ce soit la comptabilité, la gestion de client, la rédaction de mails (sans fautes d’orthographe), la communication, la prospection… Et tu ne dois pas non plus oublier ton métier !

Le Salaire irrégulier

man holding a leather wallet
Des revenus irréguliers.

Il y a des mois avec, et des mois sans. Ça fait parti du quotidien. Et oui, passer de salarié à freelance, ça signifie aussi de ne plus avoir de salaire fixe. Des fois tu auras du travail, des fois, tu n’en auras pas. Et ce malgré les heures de prospection. Et les mois où tu as du travail, tu n’es même pas certain d’être payé dans les temps. Alors oui on a tous la fameuse phrase « si le client paie pas, je travaille pas ». Mais en attendant, celui qui est dans la merde à la fin c’est toi. Déjà parce que tu as des factures à payer. En plus parce que quand tu commences à travailler pour ce client, tu ne sais pas qu’il te paiera pas. Et enfin parce que si tu te mets en froid avec ce client, tu ne pourras plus travailler avec lui plus tard.

Petite astuce pour pallier à ce problème d’irrégularité. Quand tu reçois un paiement, réserves en une partie pour faire de la trésorerie. Comme ça, le jour où tu n’es pas payé, tu peux quand même te reverser un revenu.

Les Imprévus

Ce n’est pas parce que tu es à ton compte, que tu ne peux pas tomber malade. Je ne te le souhaite pas, évidemment, mais ça pourrait arriver. Et malheureusement, si tu es malade, c’est considéré comme un « jour non-facturé ». Tu n’es juste pas payé. Si tu n’as qu’un petit rhume, tu peux quand même t’arranger pour que ça ne dure par trop longtemps, ou pour travailler quand même. Mais si tu attrapes un truc plus sérieux, comme le Covid19 par exemple, ou que tu choppes une vraie malade, un cancer, ou autre… Là c’est la merde.
Tu seras toujours couvert par la sécurité sociale, mais moins bien qu’en salarié. Je te conseilles donc de regarder ce qu’il existe niveau assurance, mutuelle, etc. La santé ça coute cher, mais c’est super important.

Le Manque de reconnaissance

crop businessman giving contract to woman to sign
Crédits et prêts, la galère.

Le dernier inconvénient de ma liste, c’est celui-ci : le manque de reconnaissance.
Alors, je ne parle pas de la façon dont ton entourage va te percevoir, mais simplement comment les institutions telles que les banques vont te regarder. Si tu veux faire un crédit immobilier, c’est compliqué. Si tu as besoin d’un crédit à la consommation, c’est compliqué. Si tu veux changer de véhicule, et tu as besoin d’un prêt, c’est compliqué. Les banques sont frileuses. Donc, sauf si tu as un dossier en béton, tu vas galérer pour obtenir des crédits et des prêts. Mais ce n’est pas impossible. De nos jours il existe même des banques pour les indépendants. Alors tout espoir n’est pas perdu !

Conclusion

Alors, tu as toujours envie de devenir indépendant ? De passer du statut de salarié à freelance ? N’hésite pas à me dire tout ça en commentaire ! Tu peux aussi mettre un j’aime et partager cet article à tous tes réseaux !

N’hésite pas à me rejoindre sur Youtube, j’essaie de publier des vidéos régulièrement.

Si tu veux être informé chaque fois qu’un nouvel article est publié sur le blog, je t’invite à t’inscrire ici :

Et en attendant, je te souhaite une excellente fin de journée (ou soirée), et à la prochaine !


En savoir plus sur La Pause Code

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire