Aller au contenu
Accueil » Blog » Savoir se challenger

Savoir se challenger

Hello à toi qui lis cet article !
Aujourd’hui, je voudrai te parler de l’importance de savoir se challenger. Je parle de challenge de façon globale et pas seulement quand on est développeur. Eh oui, tu peux vouloir te challenger dans ta vie de tous les jours, mais pas nécessairement dans ton job ! Mais je m’égare déjà.

Donc si tu es en perte de vitesse, ou que tu as l’impression de ne plus évoluer, cet article est fait pour toi ! Et lis bien jusqu’au bout, je vais t’annoncer une petite chose en bas !

Définition

Quand on parle de challenge, on parle de quoi ? La définition du dictionnaire dit : « Épreuve sportive dont le vainqueur sort avec un titre, un prix, jusqu’à ce qu’un vainqueur nouveau l’en dépossède ».
De façon plus globale, on peut parler de « Situation où la difficulté stimule« . Mais du coup, qu’est-ce qu’une situation où la difficulté stimule ? He bien, il va s’agir de toutes les situations qui vont te paraître insurmontables. Je prends mon exemple. J’ai toujours été timide et introverti. Donc, prendre la parole devant des inconnus et quelque chose de très inconfortable. D’ailleurs, à l’école j’ai souvent préféré une mauvaise note à un passage à l’oral. Donc, me mettre en avant, par exemple en m’exprimant à travers un blog, sur Youtube, ou autre, c’est pour moi un vrai challenge.

Trouver ton challenge

person holding blue ballpoint pen writing in notebook
Trouver son challenge en prenant du temps pour soi.

La première étape selon moi, c’est de trouver ton challenge. Alors, je ne pourrais pas te dire que tu dois aller aborder un inconnu dans la rue ou prendre le téléphone et appeler un inconnu. Je ne sais pas si ces situations vont te challenger. Donc il est d’abord important que tu saches ce qui t’angoisse le plus. Ce qui te mets le plus mal à l’aise. Ça peut être comme moi avec la timidité. Ça peut être aussi le fait de parler en anglais devant une assemblé. Ou même dire à tes parents que tu les aimes. Peu importe. L’important c’est de savoir ce qui est, pour toi, un vrai challenge.
Alors, si tu ne sais pas ce qui te mets mal à l’aise, essaie ceci :
– Prends un truc pour écrire, que ce soit une feuille et un stylo, ou ton téléphone, ton ordinateur, peu importe. Tu te fixe dessus pendant le temps qu’il faut. Je ne te dis pas de le faire en 5mn et te dire : « allez hop, c’est fini ». Il faut vraiment prendre le temps de faire les choses biens. Surtout quand elles te concernent.
– Tu vas te concentrer sur toutes les fois où tu t’es senti mal à l’aise dans une situation. Et tu vas les noter.
– Ensuite, une fois que tu as une petite liste, ou que tu ne trouve plus d’idées. Tu n’auras qu’à faire le lien entre toutes ces choses. S’il y en a un. Sinon tu peux faire plusieurs groupes.

Puis, tu peux considérer que tu as trouver ton (ou tes) challenge(s).

Savoir se challenger

Connaître ses situations de malaise, c’est bien, savoir les affronter c’est mieux.

man standing in front of people sitting on red chairs
Savoir se challenger : Oser parler en public.

Du coup, tu reprends chacun de tes challenges, et tu essaie de voir comment les challenger.
Je me reprends en exemple. Dans ma liste il y a « parler à des inconnus ». Avant de me lancer sur Youtube ou de faire ce blog et surtout de tout publier, j’ai fait quelques exercices.
D’abord, je ne savais pas comment parler à des inconnus, donc je prenais le téléphone pour appeler des entreprises. Évidemment, je ne le faisais pas sans raison, j’avais soit besoin d’un service, soit besoin d’informations. Mais bref. Le fait de prendre le téléphone et appeler était extrêmement compliqué. Toujours la fâcheuse impression de déranger.
Le premier appel, j’ai tapé le numéro, ça a décroché, j’ai raccroché. Impossible. Trop compliqué.
Mais j’avais vraiment besoin du service. Donc je me suis écrit sur un papier tout ce que je devais demander. J’ai rappelé, prétextant un soucis avec mon téléphone, et j’ai lu ma feuille.
L’appel s’est bien déroulé, j’ai eu les informations que j’attendais, puis j’ai raccroché. Attention, ne raccroche pas si la conversation n’est pas terminée ! C’était mon premier challenge réussi.

Puis avec le temps, j’ai augmenté la difficulté, et aujourd’hui je me confis à toi directement dans cet article. Si tu as lu mon article Oser passer à l’action, tu sais que je recommande de faire les choses par étape. Et si tu ne l’as pas encore lu, je t’invite à aller le découvrir !

Pourquoi je parle de savoir se challenger ?

Si tu es encore ici je te remercie et j’espère que tu as envie, toi aussi et maintenant, de te challenger !
Alors, d’après toi, pourquoi je parle de l’importance de savoir se challenger ? C’est parce que je le fais chaque jour. Que ce soit dans mon job, ou dans ma vie perso, j’essaie de toujours me mettre dans des situations désagréables. Alors, évidemment, je commence à prendre du plaisir. Mais ça n’est pas toujours le cas. J’ai d’ailleurs commencé une formation sur le développement personnelle, récemment. Je t’en parlerai certainement dans un prochain article.

Je vais d’ailleurs lancer une nouvelle série sur ce blog, qui, je l’espère, sortira tous les jeudis à 13h. La série sera entièrement dédiée aux challenges que je me lance. Donc si ce genre d’articles t’intéresse et/ou si cet article t’a plu, tu peux laisser laisser un commentaire dans la zone dédiée. Tu peux aussi t’abonner à la chaîne Youtube et t’inscrire à la newsletter pour rester informé ou simplement partager cet article sur tes réseaux sociaux.

Et en attendant, je te souhaite une excellente fin de journée, et à la prochaine !

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience . Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. View more
J'accepte
%d blogueurs aiment cette page :