J’ai pas le temps [Lancer Son Projet]

Hello à toi qui lis cet article !
« J’ai envie de lancer un projet, mais j’ai pas le temps ! » Une phrase bien trop courante, non ? J’vais essayer de t’aider dans cet article ! Allé, on commence une série d’articles sur le sujet « Lancer son projet », avec ce premier sujet !

Cette petite phrase te dit quelque chose ? Si oui alors cet article est fait pour toi !

Alors, déjà j’aimerai rappeler que dans une journée nous avons tous le même temps : 24h.

Maintenant que c’est dit, on va regarder ensemble où se cache ton temps.

Alors, tout d’abord, il y a quelques petites choses à savoir.
Nous n’avons pas tous les mêmes objectifs. Certains ont pour objectif de sortir et faire la fête. D’autres d’obtenir leurs diplômes. D’autres de lancer leur startup ou de faire des rencontres. Bref ! Chacun est libre de consacrer son temps à ce qu’il souhaite accomplir dans sa vie, et dans ses choix.. Bon, maintenant que ça c’est dit, on peut passer à la suite.

Pour commencer, il existe des centaines de milliers d’articles et de vidéos qui parlent de la gestion du temps. Et comme ce n’est pas du tout mon délire de simplement les prendre, les retravailler et les recracher. Eh bien je vais le faire à ma sauce !

Un peu de maths

multicolored abacus photography
Calculer son temps et ses heures.

Disons que, dans une journée tu as 24h auxquels tu retire le temps nécessaire pour dormir, manger, boire et travailler. Il te reste en gros, 5 ou 6h par jour de disponible. Donc c’est sûr, en comparaison avec les 24h de départ ça fait bien peu. Mais ce n’est quand même pas un temps négligeable. En revanche, tu fais quoi de ces heures là ? C’est sur ce point que j’aimerai que l’on réfléchisse ensemble.

Par exemple, si tu rentre chez toi après une journée de boulot, ou une journée de cours par exemple. Et que tu te fous directement sur ton smartphone, ta tablette, ton ordinateur jusqu’à 20h. Ensuite tu manges, puis tu regardes une série ou un film avant d’aller dormir. Bah là, tu as clairement perdu ton temps. Pourquoi ? Bah simplement parce que tu auras bouffé les 5 à 6h, à mettre ton cerveau de coté, avant d’aller dormir. En gros, si tu as des objectifs que tu souhaites tenir, bah c’est déjà perdu pour cette journée.

Un peu d’organisation

Du coup, on va commencer par le début : Quels sont tes objectifs ?
En fait, selon moi le principal c’est de bien déterminer tes objectifs. Une fois que tu les as et que tu t’implique sérieusement, ça va plus ou moins tout seul.

sticky notes on board
Tes objectifs.

Un petit exemple

Je prends un exemple que j’ai eu il y a peu de temps dans mon entourage.
J’ai un ami qui souhaite lancer un projet. Celui-ci semble vraiment impliqué dans son projet mais n’a « pas le temps » pour travailler dessus la semaine ou les weekends. Du coup, il pose des jours de congés pour avancer. Alors, en soit, poser des congés pour travailler sur ses projets peut être une bonne idée. Mais ça l’oblige alors à travailler pour son projet pendant ses vacances et pour son patron le reste de l’année. Donc il ne prends plus jamais de temps pour lui.

Je lui ai donc demandé : « qu’est-ce qui te prend autant de temps au point de devoir poser des congés ?« .

hourglass on brown wooden frame
Où passe ton temps ?

Il m’a répond qu’en fait, la semaine il passe ses soirées à se reposer. En jouant à des jeux vidéos, en regardant des séries et des films et à scroller sur son smartphone. Tout ça parce qu’il est trop fatigué et ne se sent pas de travailler 5/6h d’affilés sur son projet. Et il a aussi peur qu’en ne bossant que 1 à 2h par jour, il n’avance pas suffisamment.

Est-ce qu’il a une bonne méthode ? Selon moi, non. Est-ce que j’ai réponse à toi ? Certainement pas. Mais je suis persuadé qu’il y a un juste milieu entre « bosser tout le temps » et « condamner ses congés ».

Tu ferais comment toi ? N’hésite pas à me le dire en commentaire.

Ma méthode

Du coup, voilà comment je procède pour mes propres projets :
Je commence par me fixer, chaque dimanche soir, les objectifs à atteindre dans la semaine. Ils sont nombreux, mais accessibles en quelques heures de travail intense.
Ensuite, chaque jour, je m’accorde un temps de travail de maximum 2h. Hormis le mercredi pour m’accorder une pause code et le samedi pour ne pas sacrifier ma vie sociale.
A chacune de mes séances de travail, je reprends ma liste et j’avise. En fonction de ma journée, de ma motivation et de mon état général de fatigue. Et je choisis les tâches qui me semblent réalisables dans la soirée.
Je fais en sorte de cocher chacune de ces tâches et je stoppe lorsqu’elles sont toutes terminées. Ou lorsque le temps de travail dépasse 2h consécutives.

Pourquoi je fais ça ?

Simplement parce qu’au moment où j’irai dormi, j’aurai la satisfaction d’avoir avancé, le sentiment d’avoir fait de mon mieux. Et la niaque pour faire le reste le lendemain.

Et ensuite ? Après ces fameuses 2h de travail, il te reste environ 3-4h, tu fais quoi ?
Et bien je m’accorde du temps pour moi. Que ce soir pour regarder une série ou un film. Ou pour lire un livre, jouer un peu de musique, faire de la méditation, ou autre. Et j’essaie de limiter un maximum les écrans le soir. C’est important pour bien dormir et me réveiller en grande forme le lendemain matin. Et puis, mes objectifs sont atteins, alors pourquoi me priver ?

Et voilà, nous en sommes déjà à la fin de cet article. Si cet article t’a plu, tu peux laisser laisser un commentaire dans la zone dédiée, t’abonner à la chaîne Youtube, t’inscrire à la newsletter pour rester informé ou simplement partager cet article sur tes réseaux sociaux.

Et en attendant, je te souhaite une excellente fin de journée, et à la prochaine !

Laisser un commentaire