grayscale photo of computer laptop near white notebook and ceramic mug on table

Veille et formation continue

Hello à toi qui lis cet article !
Aujourd’hui, on va parler veille et formation continue ! Eh oui, parce que quand on est développeur, on doit toujours resté à l’affût pour ne pas être dépassé !

Si tu te veux devenir développeur et que tu veux connaître l’un des inconvénients, ou que tu es déjà développeur mais que tu n’évolues plus, cet article est fait pour toi !

Veille et formation continue, c’est quoi ?

Voilà les deux définitions :
Veille technologique : activité consistant à se tenir informé des innovations dans un secteur déterminé.
Formation continue : est un processus d’apprentissage qui permet à un individu d’acquérir des savoirs et savoir-faire. Ce type de formation concerne ceux qui ont terminé la formation initiale et sont pour la plupart rentrés dans la vie active.

Bon, maintenant qu’on sait ça, on fait quoi ?

Pourquoi je devrais encore me former ?

Quand on devient développeur, on sait que l’on signe un contrat de formation à vie. Le soucis principal de l’informatique c’est que ça évolue à grande vitesse et à chaque instant. Donc pour ne pas être dépassé, il est primordial d’être toujours informé de toutes les nouveautés. Ça peut être un nouveau langage, une évolution d’un framework, un nouvel outil, un nouvel IDE, ou autre.
En fait, il n’y a pas de limites. La seule limite c’est celle que l’on s’impose à soi-même.

photo of woman taking notes
Veille et formation continue à chaque instant.

Dans un cursus « normal »… Oui je précise bien que normal est entre guillemets, parce que la normalité n’a pas vraiment de sens. Mais bref’, je m’égare. Donc je disais, dans un cursus « normal », on passe une formation ou un diplôme, et on est efficace à la sortie d’école. Et en informatique, c’est vrai, mais pas totalement. Ce qui est vrai c’est que l’on sait exercer notre métier. Mais il y a tellement de solutions, de logiciels, de frameworks, de langages, etc, que c’est impossible de tout maîtriser. Et en plus, les entreprises nous en demandent toujours davantage.
Avant, une entreprise recherchait un développeur Java. Aujourd’hui, elle recherche un développeur Java, Angular, Full Stack avec une expérience significative de 5 ans minimum, avec un bac+5 en informatique, et qui parle anglais couramment. Bon, j’exagère peut-être un peu. Mais tu as compris l’idée.
Et il y a un deuxième soucis. L’informatique est devenu vraiment très accessible. En gros, n’importe qui peut se former en ligne et gratuitement. Donc ça te mets en concurrence avec n’importe qui, n’importe où.

Du coup, il est vraiment important que tu reste informé sur tout. Tu ne peux pas tout maîtriser, évidemment. Mais il faut prendre le temps de bien comprendre les nouveautés. Pourquoi elles sont conçues. Pour qui. Quels sont les objectifs pour une entreprise de choisir celle-ci plutôt que celle-là.

OK, mais je me forme à quoi ?

Ah, là c’est une question assez complexe. Comme il est impossible de se former à TOUT, il faut pouvoir sélectionner. Mais ça, malheureusement, ça dépend de chacun.
Par exemple, si tu es développeur Angular, et que tu as un job qui te plaît. Tu peux te former à tout ce qui va être l’évolution d’Angular, donc les nouvelles versions. Tu peux aussi te former aux tests end-to-end ou unitaires. Bref’, il y a plein d’évolutions possibles rien qu’en restant sur Angular. Mais, si tu veux évoluer vers un poste à plus de responsabilités, tu peux peut-être te former sur un langage backend. Te former à PHP, avec un framework Symfony, Laravel, CodeIgniter, bref’, il y en a plein. Ou passer sur du NodeJS éventuellement.

black screen with code
Veille et formation continue.

En fait, comme je le disais plus haut, il n’y a pas de limite à part celle que l’on se fixe à soi-même. Donc tu peux te former sur ce qui te plaît ou te fait vibrer. Même si tu choisis de faire une formation en coaching ou en méthode agile, pourquoi pas.

En revanche, il faut toujours que tu anticipes un peu le marché. Si aujourd’hui, tu es en début de carrière, et que tu te lance dans une formation en Assembleur, je suis pas sûr que ce soit pertinent.

Conclusion

Cet article t’a permis de mieux comprendre l’importance de la veille et formation continue ? Même si c’est aussi, selon moi, le plus gros inconvénient du métier de développeur. Si oui, je t’invite à laisser un j’aime et à partager cet article à toutes les personnes qui en doutent encore, mais attention, je n’ai pas encore abordé tous les autres inconvénients de ce job. Si tu veux être informé des prochains articles, tu peux t’inscrire à la newsletter juste ici.

Tu peux aussi me retrouver sur Youtube où j’essaie d’y publier régulièrement des vidéos !

Et en attendant, je te souhaite une excellente fin de journée (ou soirée), et à la prochaine !


En savoir plus sur La Pause Code

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire